By Peoplesphere On jeudi, mai 08 th, 2014 · no Comments · In
Selon le Statec, il est plus que probable qu’il n’y ait pas de correction des salaires cette année suite à la faible augmentation des prix ces derniers mois. Sur base des dernières prévisions annoncées, le prochain mécanisme correctif d’indexation pourrait n’avoir lieu qu’au premier trimestre 2015.

Calculé sur base de l’évolution des prix, l’indexation est un outil d’ajustement qui tend à préserver le pouvoir d’achat des travailleurs. Si les prix connaissent une stagnation, il en va de même pour les salaires, ainsi que pour les pensions. Toujours d’après le Statec, les dernières estimations font état d’un taux d’inflation qui tournerait autour de 1% en 2014, ce qui équivaut à 0,5 points de pourcentage en moins que le chiffre initialement attendu. Dans un tel contexte, la cote d’échéance ne serait pas franchie en 2014 et la correction des salaires n’aurait lieu qu’au premier trimestre 2015, après la hausse de 2% de la TVA.

Plusieurs pistes

Différents cas de figure peuvent être pris en compte. Ainsi, le Statec a construit plusieurs scénarios, notamment en raison de la volatilité du cours du pétrole. Dans l’option « haute », un prix du baril en hausse de 20 USD causerait une inflation de 1,3% en 2014. La prochaine vague d’indexation serait ainsi déclenchée dès le 4ème trimestre. Dans l’optique « basse », le prix du baril de Brent connaîtrait une baisse de 20 USD, ce qui ramènerait l’inflation à 0,7%. Dans ce dernier cas, la cote d’échéance déclenchant une tranche indiciaire ne serait franchie qu’au début de l’année 2015.