By Peoplesphere On jeudi, août 28 th, 2014 · no Comments · In
La plus grande crainte des navetteurs réside dans le comportement dangereux des autres automobilistes (58%). Ceci ressort d’une étude menée par Regus, leader mondial de la mise à disposition de solutions innovantes d’espaces de travail, qui a été conduite en janvier 2014 auprès de 200 employés de bureau belges et luxembourgeoises. Les personnes ayant répondu à l’enquête ont été interrogées quant aux facteurs qui leur causent le plus de stress et qui diminuent leur productivité et leur satisfaction professionnelle au cours des trajets entre le domicile et le travail

Les vacances d’été semblent bel et bien terminées. On ressent déjà les augmentations de trafic, tant sur les routes qu’au niveau des transports publics. L’enquête Regus montre que, en moyenne, le Belge et le Luxembourgeois mettent environ 39 minutes pour se rendre jusqu’à leur bureau. Mais cette durée n’est pas seule en cause: il faut aussi tenir compte de ce qu’elle fait endurer au navetteur, qu’il se déplace en voiture ou avec les transports publics. Plus de 200 employés de bureau belges et luxembourgoises ont été interrogés en ligne en janvier 2014. Ces contacts proviennent de la base de données internationale de Regus, qui comprend plus d’un million de professionnels dans le monde. L’étude a été gérée et réalisée par l’organisme indépendant MindMetre.

Le top 8 des causes de soucis

Une conduite dangereuse ou inappropriée des autres automobilistes (58%)
1. L’agressivité au volant (47%)
2. Les retards des transports en commun ou annulation de trains (37%)
3. Les conversations peu discrètes au téléphone (11,5%)
4. Le comportement peu courtois d’autres passagers (11%)
5. Le manque d’informations de la part des compagnies de transport public (10%)
6. La pollution et la température élevée (9%)
7. Une mauvaise odeur corporelle ou une désagréable haleine des autres passagers (7%)
Philippe Canu, directeur général de Regus Luxembourg explique:« aucun employeur n’a intérêt à ce que les membres de son personnel arrivent fatigués et stressés au travail. Ce stress peut avoir une influence négative sur la productivité, la motivation et la satisfaction professionnelle des travailleurs. Travailler dans un endroit plus proche de la maison ou faire le trajet en dehors des heures de pointe est souvent la meilleure manière de diminuer ce stress et de travailler d’une manière à la fois meilleure, plus calme et plus productive ».